Salut les amis,

J'entre dans une période qui sera composée de cycles de recherche, création, production et diffusion. Durant cette période je vais avoir besoin de vous.

Je sors d'une période marquée par une dissonance entre le temps convenu et celui qui se déroule en moi. Durant cette période j'avais besoin de vous mais je ne le savais pas.

Je (me) vous explique.

Il y a en moi cette fibre d'inventeur, d'oncle fameux bricoleur et autres faiseurs cosmiques. Cette fibre a parfois tenu à un fil et aujourd'hui j'expliquerais mes fluctuations de vitalité par une inflammation étouffant les fibres plus subtiles et plus féminines qui me composent.

La danse aide. Ce que j'appelle recherche, création, production et diffusion sont des termes empruntés au monde de la danse programmée et je reconnais dans ces termes des choses que j'ai vécu dans le monde du logiciel. Danse et logiciel sont des produits culturels et j'ai envie de retourner en production.

J'ai incarné différentes techniques et appris différents codes au fil de ma vie et ça continue. Les années qui viennent de passer on été un défi digestif et purgatoire avec l'apprentissage de la méditation et de la danse. Suite à ma sortie du programme de danse à l'UQAM j'ai entrepris un ménage qui ferait sourire Marie Kondo avec un pouce en l'air.

Ma table de travail était encombrée d'un fouillis d'outils et apparement rien d'autre. À mesure que le ménage avance le fouillis prend de nouvelles formes, des morceaux tombent, de l'espace se créé et je constate qu'entre les outils du bricoleur affranchis il y a la substance du danseur.

Aujourd'hui les morceaux du fouillis s'allègent, ils s'envolent et je me sens dans une tornade positive qui me fait m'élever avec ma table de travail comme Dorothy et sa maison.

Mes produits: des spectacles, des installations et des ateliers

Je suis en train de préparer des solos qui seront présentés à l'automne 2019 et 2020. C’est de la danse mais c’est du clown mais c'est de la musique et vous l'aurez deviné, c'est beaucoup de patantage.

La pièce que je développe démarre en format court et vivra sur au moins deux ans. Le titre du projet est Atlas des rencontres qui ont mené à ceci. C'est une expérience théâtrale, rythmée et narrative dont l’essence se manifeste en anecdotes animées, en divertissements spirituels et en danses. Certains diront que mes propos sont clounesquement autobiographique et vous serez curieux de voir comment je réagis à ces commentaires.

En ce qui concerne les ateliers, je commence avec une série de 4 séances de méditation sur la créativité qui seront données au studio Naada les lundis. Une invitation officielle suivra, et je suis à la recherche d'un espace pour donner des classes le soir ou le weekend pour les personnes qui ne sont pas disponibles de jour.

Je travaille aussi sur une exposition et une vente de dessins. Détails à venir. 
J’aimerais vous inviter à vous joindre à mon infolettre pour suivre le progrès de mes projets.

Pour ceux qui sont disposés à m'aider financièrement, j'ai créé une page à cet effet. Clown oblige, je reconnais ce qui est là, et cette réalité du financement des arts fait partie intégrante de mon travail.

Pour ceux qui sont intéressé à entrer dans l'action avec moi, j'ai créé une page à cet effet. Clown oblige, je n'existe pas seul. Les histoires que j'écris sont inspirées par mes relations, et dans ma réalité comme dans ma fiction comme dans leur production, je veux mettre ma cosmologie en lien avec les vôtres.

Où que vous vous situiez dans cet écosystème, j'aimerais qu'on se rapproche, ou du moins qu'on se trouve et qu'on se parle un peu.

Merci!

Alexis

Last modified: avril 14, 2019

Author